Entête
Rechercher
Galerie photo
Veuillez patienter,
chargement en cours
Présentation
Webmaster
Lettre d'informations
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre
lettre d'informations
nb : pas besoin d'être membre pour vous inscrire
S'abonner
Se désabonner
Question anti-spam :
nb1   plus   nb2   egal

news.gifNouvelles

Pour ouvrir ou fermer un regroupement de nouvelles (ligne marron clair), cliquez sur le signe '+' (ouvrir) ou '-' (fermer)
Pour ouvrir ou fermer une nouvelle (ligne marron foncé, cliquez sur son titre


DéplierAmérique du Sud - 3 nouvelles par monTdM du 03/09/2016 au 12/08/2017

Passage du Panama vers la Colombie - par monTdM le 16/06/2016

DéplierAmérique centrale - 4 nouvelles par monTdM du 09/03/2016 au 10/05/2016
FermerMexique - 6 nouvelles par monTdM du 19/06/2015 au 28/02/2016
Imprimer

Itinéraire Cliquez pour mieux voir l'itinéraire du 12/07 au 04/08/2015 correspondant à cette nouvelle

Je poursuis mon itinéraire sur la route royale intérieure.

Ojuelos
Cliquez ici pour charger les 16 photos
(Ensemble historique d'Ojuelos,
ponts d'Ojuelos et de La Quemada)
J'arrive dans la ville d'Ojuelos classée pour son ensemble historique comprenant une place, une église et une ancienne garnison coloniale. L'église est construite avec de très belles pierres rouges, je retiendrai aussi sa coupole. La garnison a été restaurée mais a su garder son cachet d'origine avec de magnifiques contreforts.

Plus au sud je trouve enfin un bout de la route originale avec un très beau pont du XVIème siècle. Et toujours plus au sud un autre pont intéressant mais la route a été transformée en piste (des travaux sont d'ailleurs en cours).

Je fais alors un crochet pour aller voir la ville de Guanajuato classée pour son histoire liée aux mines d'argent. Elle fut au XVIIIème siècle le premier centre mondial d'extraction de ce minerai ce qui en fit une ville très riche. Elle est construite au milieu de collines escarpées et on passe son temps à monter ou descendre.

Guanajuato
Cliquez ici pour charger les 14 photos
(Église La Valenciana)
Dominant la ville, on notera tout particulièrement l'église La Valenciana, chef d'œuvre d'art baroque de la fin du XVIIIème siècle.

Mais beaucoup d'autres édifices valent le détour : la basilique, l'université, l'église de la Compagnie de Jésus, l'église San Diego (pour son extérieur), le théâtre Juarez, le marché Hidalgo, l'église du Cœur Immaculé de Marie, le palais législatif ou la Pipila en sont quelques exemples.
Guanajuato2
Cliquez ici pour charger les 24 photos
(Edifices de Guanajuato)

Cette dernière est une statue symbole de la révolution mexicaine : surnom d'un mineur qui s'infiltra entre les lignes ennemies, mit le feu à un bâtiment de la ville ce qui fit basculer la bataille en faveur des insurgés et marqua le début de l'histoire de l'indépendance de la Nouvelle Espagne.

Guanajuato3
Cliquez ici pour charger les 20 photos
(Dessus et dessous de Guanajuato)
La ville populaire est pleine de couleurs, j'ai adoré la parcourir. Elle est très originale dans le sens où, du fait de la topographie, de nombreux tunnels y ont été construits, des tunnels qui sont des sortes de rues souterraines (il n'y a pas de pas de porte mais on y trouve des trottoirs et arrêts de bus par exemple).

Elle est aussi classée pour ses anciennes mines dont beaucoup sont encore en activité (je ferai d'ailleurs bien rire des mineurs à qui j'avais demandé s'il était possible de visiter... leur lieu de travail). J'ai beaucoup aimé circuler sur des pistes pas toujours en très bon état à la découverte de paysages miniers.
Guanajuato4
Cliquez ici pour charger les 14 photos
(Mines, coccinelle et oiseaux)

Je reviens un peu sur mes pas pour me rendre à Atotonilco voir le sanctuaire de Jésus de Nazareth du XVIIIème siècle.

Atotonilco
Cliquez ici pour charger les 21 photos
(Sanctuaire de Jésus de Nazareth)
L'extérieur ne paie pas de mine, l'architecture est belle sans être particulièrement remarquable. Il y a quand même un reste de peinture sur un des murs, visible sur une de mes photos.

Mais l'intérieur est tout simplement à couper le souffle, il y a des peintures grandioses partout et pas que cela ! Une chapelle se trouve à gauche à l'entrée, fermée sauf si on paie. Je commence par la nef puis entre dans une chapelle sur la droite avec un retable totalement incroyable et des peintures au plafond phénoménales. Je décide d'aller voir la chapelle de l'entrée, sans regret car tout aussi impressionnant que le reste. Un sanctuaire qu'on a du mal à quitter, le gardien devra venir me chercher pour me signifier que mon temps de visite est écoulé. Un bijou à ne pas rater.

Un peu plus au sud je retrouve la route royale intérieure avec deux sites, un pont et un ancien hôpital respectivement à proximité et dans la ville de San Miguel de Allende.

Atotonilco2
Cliquez ici pour charger les 8 photos
(Pont Saint Raphaël et hôpital royal Saint Jean de Dieu)
Le pont est très large et long mais malheureusement il ne reste que la moitié sur la rivière, le reste a été emporté ou sont des ruines. L'hôpital a été transformé en école mais vu la période de l'année (mi-juillet) il n'y a aucun élève, c'est ouvert alors j'y entre et déambule librement. Le bâtiment est assez intéressant.

La ville de San Miguel est également classée en tant que ville fortifiée mais bizarrement il n'y a aucune fortification. Par contre elle contient nombre de bâtiments dans le style baroque et toujours de très nombreuses couleurs. J'ai adoré cette ville.
San Miguel
Cliquez ici pour charger les 25 photos
(San Miguel de Allende et pic)

Je descends plein sud vers le pont du moine (el Fraile) toujours sur la route royale intérieure.

San Miguel2
Cliquez ici pour charger les 11 photos
(Pont de el Fraile, pêcheur, fleurs, insectes et oiseaux)
Il est difficile d'accès car une voie rapide a été construite juste à côté en supprimant la route passant sur ce pont mais il est possible de quitter la 2x2 voies en suivant des traces laissées dans l'herbe.

Plus loin j'entre dans l'État de Michoacán et m'arrête près du lac de Cuitzeo ce qui me permet de prendre de nombreuses photos intéressantes.

J'arrive finalement à Morelia classée pour son centre historique. La ville se trouve dans une zone déconseillée sauf raison impérative par la diplomatie française mais comme pour Durango sur place aucun signe inquiétant de visible. Au contraire, dans un fast food où je vais pour surfer sur Internet il y a deux clowns qui font de magnifiques sculptures avec des ballons.

Morelia
Cliquez ici pour charger les 34 photos
(Clowns et centre historique de Morelia)
Une des caractéristiques principales de la ville est la présence d'un très long aqueduc (il reste 253 arches soit presque 2 km sur les 7 initiaux) construit au XVIIème et XVIIIème siècle. Sinon on y trouve de nombreuses églises et bâtiments avec une belle architecture. Mais ici peu de couleurs, cela me manque un peu.

Je retiendrai surtout (outre le très bel aqueduc) le sanctuaire de Guadalupe, l'église des Roses et la très grande cathédrale.

Je change complètement de genre et pars plein est pour une zone de montagnes où hiberne un papillon incroyable, peut-être l'animal le plus énigmatique de la planète : le monarque. Il se regroupe (on estime qu'il peut y avoir jusqu'à 1 milliard d'individus) entre octobre et mars et dort sur des arbres (tellement serrés que l'écorce n'est plus visible) dans une zone déclarée réserve de biosphère (la zone regroupe en fait trois secteurs distincts). Puis il migre au printemps vers le nord (il peut faire jusqu'à 120 km par jour) en s'éparpillant sur tout le territoire nord-américain (nord du Mexique, États-Unis et Canada) avant de revenir à l'automne suivant. Mais ce qui est extraordinaire, c'est que ce ne sont pas les mêmes individus qui partent et qui reviennent : en effet, hors hibernation, ce papillon a une durée de vie de 2 mois. Dit autrement, celui qui part au printemps (après avoir dormi près de 5 mois donc lui aura eu une vie d'environ 7 mois) meurt après avoir donné naissance à une nouvelle génération qui elle-même va engendrer une troisième génération qui en donnera une quatrième. C'est seulement cette dernière qui fera le voyage du retour pour hiberner. La grande question est évidemment comment cette espèce de papillon est capable de transmettre l'information du lieu où ils passeront l'hiver, la quatrième génération n'étant jamais venue là et pour cause : né au nord du continent de parents nés au nord avec des grands-parents nés au nord, il va descendre au Mexique pour retrouver le lieu où ont dormi ses arrières-grands-parents qu'il n'a jamais connus. Ou bien cela n'a rien à voir avec cela, peut-être y a-t-il quelque chose dans ces montagnes qui les attire inexorablement comme un aimant. Ceci reste en grande partie un mystère.

Monarque
Cliquez ici pour charger les 19 photos
(Fleurs, réserve de biosphère, prairie et d'autres fleurs)
La réserve de biosphère est classée à l'Unesco. La meilleure période pour venir est en mars car ils se réveillent à peu près tous en même temps et les forêts sont alors remplis de millions d'individus volant entre les arbres. En juillet il n'y a évidemment plus personne mais je suis curieux de voir les lieux alors j'ai décidé d'y aller pour y faire une randonnée.

Le temps est médiocre, j'aurai même quelques averses mais aucun regret car les montagnes sont recouvertes d'une belle forêt clairsemée de plusieurs clairières de prairies remplies de fleurs étonnamment variées parfois isolées et très petites. Dans ces clairières il y a aussi de très étonnantes tranchées en pointillé dont je n'ai aucune idée sur leur rôle, utilité ou raison d'être.

En reprenant la route je passe un col à 3 190 mètres d'altitude, mon nouveau record (le précédent était aux États-Unis, voir la nouvelle Parcs en Utah). Le col est juste à la frontière de l'État et il y a des militaires (qui me laissent passer sans réagir) alors je poursuis un peu avant de m'arrêter dormir à 3 130 m, là aussi nouveau record avec cette voiture (mais j'ai déjà dormi beaucoup plus haut lorsque j'ai fait l'ascension du Kilimandjaro en Tanzanie et le tour des Anapurnas au Népal).

Le pantalon que j'ai acheté en Basse Californie avait une fermeture éclair de très mauvaise qualité, plusieurs dents étant parties en seulement quelques jours d'utilisation. J'en ai acheté une nouvelle à Morelia et je profite du coin tranquille où j'ai passé la nuit pour faire le changement. Pas de chance, des paysans tentent (mais avec la boue ils n'y arriveront pas) de passer à côté de ma voiture et je suis obligé de sortir en slip pour fermer une portière qui les gênait.

Je reviens sur la route royale intérieure avec deux villes, Aculco puis San Juan del Rio.

Aculco
Cliquez ici pour charger les 7 photos
(Ville d'Aculco et bébés hirondelles)
La première regroupe une église, deux places et les alentours. L'église a une belle façade et la ville est blanche avec quelques rares maisons intéressantes mais dans l'ensemble ce n'est pas terrible.

La seconde est classée pour son centre historique. Je retiendrai surtout deux églises, le reste sans réel intérêt.
San Juan
Cliquez ici pour charger les 8 photos
(Centre historique de San Juan del Rio)

Il a dû y avoir de très fortes pluies car pendant mon tour de la ville je passe dans un parc où les arbres, poubelles et autres obstacles ont tous accroché sur une cinquantaine de centimètres de hauteur des feuilles, herbes et détritus divers semblant indiquer que la rivière bordant ce parc a fortement débordé.

Queretaro
Cliquez ici pour charger les 8 photos
(Fleurs, papillons et oiseaux)
Je le vérifierai également dans la ville suivante Santiago de Querétaro car dans les zones à l'aval où j'essaierai de trouver un endroit pour dormir une odeur très désagréable pour ne pas dire pestilentielle se fera sentir sûrement due à un débordement des égouts.

Tout autour de la ville où je reste plusieurs jours je peux voir de nombreux oiseaux, papillons et fleurs mais pour les premiers ils sont vifs et je n'arrive pas à en prendre beaucoup en photos.

Queretaro2
Cliquez ici pour charger les 35 photos
(9 églises, une pseudo cathédrale et une chapelle)
Santiago de Querétaro parfois appelée tout simplement Querétaro est classée pour une zone de monuments historiques.

Comme à Morelia il y a un long et encore plus haut aqueduc. Je retrouve de belles couleurs sur de nombreux bâtiments publics et privés. Il y une grande quantité d'églises, beaucoup très intéressantes en particulier celle de Sainte Rose de Viterbe.
Queretaro3
Cliquez ici pour charger les 26 photos
(Église Sainte Rose de Viterbe,
aqueduc et édifices divers)

Le lendemain, la voiture démarre tout de suite comme d'habitude mais le moteur a des hoquets au bout de quelques secondes puis s'arrête. Je retente un démarrage, rien n'y fait jusqu'à ce que je me mette à pomper à grand coup d'accélérateur. Je maintiens quelques instants un haut régime puis relâche la pédale mais j'ai peur de caler à nouveau alors j'enclenche le bouton maintenant un haut régime du moteur, bouton normalement utile pour chauffer plus rapidement la voiture. Le lendemain j'aurai les mêmes soucis alors pendant plusieurs jours je démarrerai en enclenchant tout de suite le bouton de haut régime ce qui m'évitera de caler. Puis j'arrêterai cette méthode au bout d'une dizaine de jours et la voiture se remettra à fonctionner comme avant : je ne sais pas ce qui s'est passé, peut-être des saletés dans le diesel.

Je poursuis sur la route royale intérieure avec l'ancienne hacienda de Chichimequillas, propriété privée enfermée derrière des murs et des arbres la rendant totalement invisible. J'ai plus de chance avec la chapelle de l'ancienne hacienda de Buenavista même si elle est fermée.

Queretaro4
Cliquez ici pour charger les 19 photos
(Chapelle de l'ancienne hacienda de Buenavista,
paysages de la Sierra Madre Oriental et riverains)
Direction maintenant plein nord pour rejoindre cinq missions franciscaines de la Sierra Gorda de Querétaro. La route normale fait un long détour alors j'oblige mon GPS à passer par une route directe traversant en fait des montagnes (la Sierra Madre Oriental avec un point haut franchi à plus de 2 300 mètres) et de nombreux villages isolés. Mon raccourci n'en est pas du tout un, la route se transforme en piste avec de nombreux virages et j'avance lentement.

D'autant que j'arrive à un cul-de-sac, mon GPS inventant une route (un ancien sentier peut-être). Au village précédent, un habitant me donne le code pour accéder à du wifi et m'aide à trouver avec google maps la seule route possible pour éviter de revenir trop sur mes pas, route que mon GPS connaît. Je traverse une zone de biosphère sans m'arrêter (et sans savoir ce qu'elle contient) puis finalement arrive à destination après plus de 5 heures 30 de trajet (le second jour) pour effectuer moins de 140 km à 26 km/h.

Les cinq missions franciscaines sont le fruit de la rencontre entre des moines en désir d'évangélisation et des indigènes réfractaires. Les premiers décidèrent alors de s'approprier le langage des autochtones et de construire dans leurs villages entre 1751 et 1766 des églises mariant les deux cultures. Cela donna des édifices avec des façades mélangeant des symboles chrétiens et indigènes.

Sierra Gorda
Cliquez ici pour charger les 32 photos
(Missions franciscaines
de la Sierra Gorda de Querétaro)
Je ne regrette pas ce long détour car ces dernières sont exceptionnelles : la qualité des reliefs et leurs belles couleurs m'enchantent. Les intérieurs sont un peu moins intéressants car plutôt simples même si les couleurs sont toujours là.

Sur la route d'accès à la dernière mission il y a plein de papillons qui volent et se font happer par des véhicules (dont le mien hélas). Au retour je m'arrête pour manger puis pars à la chasse photographique, avec un certain succès.
Sierra Gorda2
Cliquez ici pour charger les 19 photos
(Nombreux papillons différents et oiseaux)

Le soir dans un champ près de mon lieu de bivouac, un ani à bec cannelé suit une vache au fur et à mesure qu'elle se déplace en se mettant carrément dans ses pattes. Mais sur la photo cela ne se voit pas car il y avait de hautes herbes et le seul moment où j'ai pu avoir une vue dégagée sur l'oiseau il était un peu en retrait.

Je m'arrête là pour cette nouvelle car je change d'État et arrive près du golfe du Mexique avec de l'air très humide ce qui occasionna quelques soucis. Vous en serez plus dans les prochaines nouvelles, la suite du Mexique devrait en donner encore deux. Je suis actuellement au Belize, mon visa se termine déjà et je vais donc passer au Guatemala pour finir mes mises à jour.
Imprimer

Basse-Californie - par monTdM le 23/06/2015

Au nord de la mer de Cortez - par monTdM le 19/06/2015

La zone Pacifique des États-Unis - par monTdM le 30/05/2015

Ouest du Canada - par monTdM le 02/04/2015

DéplierÉtats-Unis d'Amérique - 5 nouvelles par monTdM du 27/09/2014 au 13/03/2015
DéplierCanada - 4 nouvelles par monTdM du 09/07/2014 au 03/09/2014

Centre et Dordogne, avant le grand saut - par monTdM le 26/06/2014

Normandie et fin de la 4ème partie - par monTdM le 23/01/2014

DéplierRoyaume-Uni et Irlande - 4 nouvelles par monTdM du 23/09/2013 au 05/01/2014

Nord de la France - par monTdM le 01/08/2013

Fin de l'Italie - par monTdM le 08/12/2012

DéplierEurope centrale - 10 nouvelles par monTdM du 16/08/2012 au 14/11/2012

De Nancy à Bayreuth en Allemagne - par monTdM le 05/08/2012

Et c'est reparti ! - par monTdM le 27/07/2012

DéplierItalie - 11 nouvelles par monTdM du 30/03/2012 au 19/06/2012
DéplierL'ex-Yougoslavie - 3 nouvelles par monTdM du 01/03/2012 au 17/03/2012
DéplierAlbanie - 3 nouvelles par monTdM du 20/02/2012 au 25/02/2012
DéplierGrèce - 7 nouvelles par monTdM du 03/02/2012 au 15/02/2012

Turquie - par monTdM le 30/01/2012

DéplierEurope de l'Est - 5 nouvelles par monTdM du 11/11/2011 au 15/01/2012
DéplierScandinavie et pays baltes - 3 nouvelles par monTdM du 18/08/2011 au 01/11/2011

Ouest de la Suisse et est de la France - par monTdM le 10/06/2011

Nouveau départ - par monTdM le 17/04/2011

DéplierEspagne et Portugal - 15 nouvelles par monTdM du 05/05/2010 au 27/10/2010

Et c'est parti ! - par monTdM le 19/04/2010

Le départ approche ! - par monTdM le 12/04/2010

 
Zone membres

Votre pseudo :

Votre mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]

Info membres
Liste des membresMembres : 17

Visiteur en ligne :Visiteur en ligne : 0

Total visites :Total visites : cpt1cpt3cpt9cpt8cpt2
Records connectés :Records connectés :
puce1Simultanés : 18

le 30/11/2015 à 20:50

puce1Sur 24h : 24

le 18/11/2016 à 12:45

Version pour mobile
Vous pouvez également accéder à ce site en version allégée avec votre PDA. Pour cela, enregistrez ce lien dans les favoris de votre mobile.
Calendrier