Entête
Rechercher
Galerie photo
Veuillez patienter,
chargement en cours
Présentation
Webmaster
Lettre d'informations
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre
lettre d'informations
nb : pas besoin d'être membre pour vous inscrire
S'abonner
Se désabonner
Question anti-spam :
nb1   plus   nb2   egal

news.gifNouvelles

Pour ouvrir ou fermer un regroupement de nouvelles (ligne marron clair), cliquez sur le signe '+' (ouvrir) ou '-' (fermer)
Pour ouvrir ou fermer une nouvelle (ligne marron foncé, cliquez sur son titre


DéplierAmérique du Sud - 3 nouvelles par monTdM du 03/09/2016 au 12/08/2017

Passage du Panama vers la Colombie - par monTdM le 16/06/2016

DéplierAmérique centrale - 4 nouvelles par monTdM du 09/03/2016 au 10/05/2016
DéplierMexique - 6 nouvelles par monTdM du 19/06/2015 au 28/02/2016

La zone Pacifique des États-Unis - par monTdM le 30/05/2015

Ouest du Canada - par monTdM le 02/04/2015

DéplierÉtats-Unis d'Amérique - 5 nouvelles par monTdM du 27/09/2014 au 13/03/2015
DéplierCanada - 4 nouvelles par monTdM du 09/07/2014 au 03/09/2014

Centre et Dordogne, avant le grand saut - par monTdM le 26/06/2014

Normandie et fin de la 4ème partie - par monTdM le 23/01/2014

DéplierRoyaume-Uni et Irlande - 4 nouvelles par monTdM du 23/09/2013 au 05/01/2014
Imprimer

Lorsque j'avais visité l'est de la Belgique en juin 2011, je n'avais pas pu voir le bien de l'Unesco constitué de mines néolithiques de silex (près de Mons) car fermé pour cause de travaux. L'ouverture était alors prévue pour 2013 et comme je ne suis pas très loin, je vérifie sur le site Internet de ces mines : hélas, l'ouverture a été reportée à mars 2014.

Le Grand Hornu Je passe donc directement au bien suivant, 4 mines de charbons belges classées car particulièrement bien conservées. Comme je viens de voir pas mal de choses sur ce sujet en France, je décide de me contenter d'une seule des 4 mines, celle la plus proche : le Grand Hornu.

Il n'y a malheureusement pas grand chose à voir : l'usine principale est vide depuis longtemps et a été transformée en musée d'art contemporain. Restent les bâtiments, somme toute assez originaux. Il y a aussi des terrils, des fosses (de simples dalles de béton circulaires) et des maisons de mineurs mais rien de très attirant. Pour voir une vraie mine (je veux dire avec des chevalets), il aurait fallu aller sur un autre des 4 sites plus à l'est mais je ne veux pas retourner sur les routes parcourues en 2011.

Je prends donc la direction opposée pour visiter la ville de Tournai, classée pour sa cathédrale et son beffroi.

La nef de la cathédrale de Tournai La cathédrale est constituée d'une nef et d'un transept romans du début du XIIème et d'un chœur gothique du XIIIème siècle. La cathédrale a cependant subi en 1999 une tornade (pas la tempête de décembre mais un événement très localisé en mai) qui a énormément fragilisé le chœur avec sa toiture. Après inspection détaillée, ils se sont rendu compte que tout l'édifice était en mauvais état et ils ont alors commencé une restauration complète, fortement ralentie du fait des coûts colossaux (la phase actuelle prévue jusqu'en 2018 concerne le transept et coûte plus de 16 millions d'euros). Résultats : des échafaudages partout ou presque, pour soutenir le chœur ou pour restaurer le transept.

La nef a cependant été déjà restaurée et elle est très belle. Le portail principal est lui aussi accessible mais en très mauvais état. En résumé, pour retrouver une magnifique cathédrale (cf. la maquette ou des photos prises avant la tornade), il faudra encore patienter... 10 ou 15 ans !
Le beffroi lui est en parfait état et il est magnifique, très haut et élancé. Je décide de le visiter. La place près du beffroi est également très belle, avec de nombreuses maisons flamandes (on notera en particulier la halle aux draps, visible à droite sur la photo).
La Grand'Place et le beffroi de Tournai

Je décide ensuite de poursuivre la très longue série de beffrois classés : en fait je souhaite les voir tous, 56 au total, car ceux déjà vus m'ont beaucoup plu.

Beffrois1
Cliquez ici pour charger les 7 images
(Beffrois de Lille, Béthune, Bailleul, Armentières, Comines et Audenarde)
Je commence par retourner en France pour voir celui de Lille, magnifique avec ses 104 mètres (classé bien qu'il n'ait été construit qu'en 1931). Celui de Loos est invisible, caché derrière des échafaudages (seule la toiture dépasse, ce qui laisse supposer qu'il valait son classement). Celui de Béthune, du XIVème siècle, situé au milieu d'une place aux maisons splendides, est une pure merveille pour sa toiture notamment. Celui d'Aire-sur-la-Lys, du XVIIIème siècle, malgré ses 56 mètres, ne m'inspire pas vraiment (je m'intéresse plus à la collégiale St-Pierre, construite entre le XVème et le XVIIème siècle, très belle église de 105 mètres de long avec un clocher de 65 mètres et de très nombreuses peintures sur les voûtes, les murs et les piliers mais qui aurait besoin de restaurations). Le beffroi de l'hôtel de ville de Bailleul, originairement du XIIème siècle mais plusieurs fois détruit, est très intéressant. Celui d'Armentières, du XVIème siècle, me plaît également mais je retiendrai surtout celui de Comines (ville à cheval sur la France et la Belgique), du XVIIème siècle.

Je repasse en Belgique jusqu'au beffroi de Menin, peu intéressant. Celui de Courtrai est un peu mieux mais il ne vaut pas celui d'Audenarde, du XVIème siècle et dans le style gothique, qui est une petite tour centrale de l'hôtel de ville, ensemble très riche et homogène.

J'arrive alors à Gand classée 2 fois à l'Unesco pour son beffroi d'une part et pour 2 béguinages flamands d'autre part (voir la nouvelle du 19/06/2011 pour ceux qui auraient oublié ce que c'est).

Gand
Cliquez ici pour charger les 8 images
(Gand : un des châteaux, le beffroi et le béguinage de Mont St-Amand)
La ville de Gand est très belle avec 2 châteaux, l'un du XIIème (véritable château fort) et l'autre du XIIIème siècle (pas visités), une cathédrale et autres monuments religieux et de nombreuses maisons flamandes.

Mais je me concentre sur le beffroi, du XIVème siècle, magnifique, accolé à la halle aux draps, et aux 2 béguinages, le petit, du XIIIème siècle, peu intéressant car les maisons sont en grandes parties cachées derrières de hauts murs blancs, et le grand, celui du Mont St-Amand, aux très belles demeures du XIXème siècle.

Un petit crochet jusqu'à Eeklo pour voir un beffroi sans réel intérêt et me voilà à Bruges, la Venise du nord (à cause de ses canaux, la comparaison s'arrêtant là), ville classée 3 fois pour son centre historique, son beffroi et son béguinage.

Bruges1
Cliquez ici pour charger les 11 images
(Porte d'entrée, centre de Bruges, ses canaux et son beffroi)
Le centre est effectivement magnifique, avec une porte d'entrée imposante, de nombreux bâtiments dans le style gothique ou flamand parfois le long de canaux très prisés des touristes (et de cormorans et cygnes) et un très beau beffroi.
Il y a aussi une cathédrale imposante (dans le sens difficile à prendre en photo car coincée dans son environnement urbain et ne ressemblant pas à une cathédrale mais à un château fort notamment à cause de sa tour-donjon) avec surtout de beaux vitraux, une église Notre-Dame nettement plus intéressante où reposent Charles le Téméraire et sa fille sous de grandioses mausolées et dans des tombeaux recouverts de peintures, un béguinage du XIIIème siècle tout en briques blanches (mais maintenant occupé par des bénédictines dont une en retard pour la messe) et quelques moulins.

Mais Bruges est aussi renommé pour ses peintres Primitifs flamands du XVème siècle dont les œuvres avaient un rendu du détail très novateur pour l'époque (zoom sur un tableau de Jan van Eyck en photo). Le musée qui leur est consacré était cependant assez décevant du fait du peu de peintures qu'il contenait.
Bruges2
Cliquez ici pour charger les 10 images
(La cathédrale, l'église Notre-Dame, le béguinage de Bruges, un moulin et un primitif flamand)

Je retourne maintenant à mes derniers beffrois.

Beffrois2
Cliquez ici pour charger les 9 images
(Beffrois de Tielt, Ypres, Lo, Dixmude, Nieuport, Furnes, un des 2 de Dunkerque, ceux de Bergues et Calais)
Celui de Tielt sur un vestige de la halle aux draps est magnifique, celui de Roulers ne m'inspire pas, celui d'Ypres est au milieu d'une halle de style gothique du XVIIème siècle aux dimensions impressionnantes (très difficile à prendre en photo, d'autant qu'une fête foraine était installé juste devant), celui de Lo est assez original du fait de ses colonnes à son pied, celui de Dixmude a une très belle toiture, celui de Nieuport est une tour sans élégance (sa seule originalité étant une girouette en forme de bateau) et celui de Furnes domine la place aux belles maisons flamandes.

Je quitte alors la Belgique (on est dimanche et il y a un nombre incroyable de cyclistes aux couleurs de clubs divers), ayant vu 9 biens sur les 10 classés à l'Unesco (le dernier étant actuellement fermé comme indiqué en début de cette nouvelle).

Je termine en France avec les 2 beffrois de Dunkerque (un ancien clocher du XVème siècle et un récent plus intéressant construit au XXème siècle sur l'hôtel de ville), celui de Bergues du XVIème siècle, original par son architecture déséquilibrée (Bergues a également des remparts de Vauban mais non inscrits à l'Unesco et 2 tours, restes d'une abbaye détruite), celui de Gravelines sans réels intérêts au contraire de celui de Calais, peut-être le plus magnifique de tous.

Le 5 août, je quitte la France et traverse (très rapidement : 30 minutes) la Manche par le tunnel, solution la plus économique pour l'aller (les prix de l'eurotunnel et des ferrys sont très variables mais avec Internet j'ai pu réservé un train 60 % moins cher que le prix normal et ainsi inférieur aux prix des traversées en ferry de ce jour-là).

Ma première destination en Angleterre est la ville de Canterbury, la Rome anglicane. En effet, depuis la séparation de l'église anglicane de la papauté au XVIème siècle, Canterbery est devenu le centre de ce courant religieux avec à sa tête une splendide cathédrale, classée à l'Unesco. Également classées, l'église St-Martin, la plus ancienne de ce pays (date de construction non certaine, autour du Vème ou VIème siècle, mais c'est de cette église en 597 que démarra la conversion au Christianisme de toute l'Angleterre) et l'abbaye St-Augustin, fondée vers 598, où furent enterrés de nombreux rois et évêques mais dont il ne reste que des ruines.

Canterbury
Cliquez ici pour charger les 17 images
(L'église St-Martin et la cathédrale de Canterbury)
Je ne visite pas l'abbaye mais me concentre sur l'église qui se situe au milieu d'un cimetière. Elle est très simple avec une belle charpente et des fonts baptismaux du XIIème siècle. Au milieu des tombes, je trouve une seringue usagée de drogué à l'héroïne : cela ne fait pas 24 heures que je suis dans ce pays et l'image véhiculée par le cinéma britannique, tel que trainspotting ou my name is Joe, est déjà présente dans la réalité.

Mais ce qui est le plus remarquable est la cathédrale, un petit bijou avec une architecture générale dans le style gothique (sur des fondements romans), un jubé très riche, plusieurs mausolées magnifiques, une grande crypte très belle (photos interdites), un cloître, une chaire et des fonts baptismaux vraiment remarquables.

Direction maintenant Londres et sa banlieue, avec 4 sites classés à l'Unesco.

Londres
Cliquez ici pour charger les 10 images
(Greenwich, tour de Londres, abbaye et palais de Westminster)
Je commence par le parc de Greenwich et plusieurs bâtiments, symboles architecturaux et scientifiques des XVIIème et XVIIIème siècle. Je n'y reste cependant pas longtemps car les prix sont à mon goût excessifs et je me contente d'un grand tour dans le parc.

Le second site est la tour de Londres, imposante forteresse symbole de la monarchie britannique. Mais j'arrive trop tard (m'étant égaré dans Londres à cause de mon GPS qui avait perdu les satellites à la sortie d'un très long tunnel), c'est déjà fermé et j'en fait juste le tour à pied (j'y retournerai peut-être à la fin de ma visite de ce pays). Elle est assez impressionnante vue de l'extérieure.

Le troisième site est l'ensemble de Westminster composé de l'abbaye et du palais du même nom ainsi que de l'église Sainte-Marguerite. Là encore tout est fermé donc je ne visualise encore une fois que les extérieurs.

Le dernier site classé dans la banlieue de Londres est le jardin botanique royal de Kew.

Kew1
Cliquez ici pour charger les 11 images
(Le jardin botanique royal de Kew, 1ère partie)
J'y reste une journée entière tellement il est riche et intéressant. Fondé au XVIIIème siècle et sur une superficie très importante, il contient une grande variété de plantes, arbres et fleurs de tous les coins du monde.

La saison n'est peut-être pas la meilleure (car un jardin botanique est d'autant plus admirable qu'il est en fleurs) mais il y a encore de beaux restes, comme vous pouvez le voir sur mes photos (s'y sont glissés quelques volatiles et 2 petits bagarreurs).
Kew2
Cliquez ici pour charger les 11 images
(Le jardin botanique royal de Kew, 2ème partie)

L'Angleterre, outre ses seringues, se caractérise par beaucoup de filles aux cheveux roses, rouges, bleus ou verts. Certaines aussi se sont déguisées avec des coiffures bouffantes complètement rétro à la mode des années 50 (et je ne parle pas du maquillage ou des tatouages). Mais ce qui m'embête est le sens que donne les anglais à la notion de propriété privée : alors que dans tous les pays d'Europe (hormis certains coins en Espagne peut-être) je n'avais aucun problème pour trouver des emplacements neutres ou abandonnés pour bivouaquer, ici tous les champs sont entourés de hautes haies (bordant dangereusement certaines routes car restreignant fortement la visibilité surtout pour moi en roulant à gauche avec le volant à gauche : bonjour l'effet paroi) et les accès sont fermés par des barrières, il n'y a pas de petits chemins d'exploitation et les bois sont infranchissables derrière des fossés ou des bosses. Résultat, sur ma route en direction du nord, je dors ce soir-là... dans un cimetière ! Une autre fois, dormant sur une rare surlargeur d'une petite route, je me fais contrôler par un véhicule de police, sûrement appelé par des propriétaires apeurés. Et il y a deux jours, je me suis fait virer (mais après y avoir passé la nuit) d'un pré sans barrières où je m'étais installé (en restant sur les 3 premiers mètres de l'accès).

Enfin, cela ne m'empêche pas d'avancer et j'arrive ainsi à Woodstock près d'Oxford pour y visiter le palais Blenheim (prix d'entrée exorbitant : l'équivalent de 25 euros, à comparer aux 9 euros du château de Fontainebleau).

Le palais Blenheim Il est la résidence des ducs de la famille des Churchill, classé car exemple typique de demeure princière du XVIIIème siècle. Outre une exposition sur les deux Churchill les plus célèbres (John, le premier duc et Winston, le premier ministre), il contient de très belles pièces bien meublées, de grandes tapisseries (françaises), des peintures en trompe-l'œil, une très longue bibliothèque avec un bel orgue et un beau parc contenant notamment un magnifique vrai labyrinthe, une serre avec de nombreux papillons et une roseraie.

Mais tout cela valait-il vraiment le prix d'entrée ? Clairement non.
J'arrive ensuite dans la vallée de la Derwent classée car s'y sont développées à partir du XVIIIème siècle les premières filatures de coton. Certaines sont toujours en activité, d'autres (notamment la plus ancienne) ont été particulièrement abîmées par l'histoire (des restaurations sont en cours). Mais le plus intéressant est un musée installé dans une ancienne usine où de nombreuses vieilles machines (depuis la préparation du coton brut jusqu'à la fabrication de tissus et étoffes) sont exposées en parfait état de fonctionnement (chacune d'elles est excessivement bruyante).
Derwent
Cliquez ici pour charger les 5 images
(Usines de la vallée de la Derwent)
Le village industriel de Saltaire Dans le même genre, j'arrive à Saltaire, classé car exemple de village industriel construit (par Sir Titus Salt) au XIXème siècle (époque victorienne) regroupant usine de textile, maisons d'ouvriers, écoles, infirmerie, église, etc.

Certains bâtiments ont été détruits mais le principal est là, notamment l'usine (transformée en centre d'exposition et galerie marchande) et des maisons magnifiques d'homogénéité formant un ensemble urbain admirable. J'ai vraiment beaucoup aimé.
Toujours plus au nord, me voilà devant l'abbaye de Fountains et son parc. Le site a été classé non pas pour son abbaye (fondée au XIIème siècle) mais comme exemple exceptionnel d'harmonie paysagère entre jardins, canal, plantations et bâtiments. Je dois avouer être resté un peu sur ma fin sans bien comprendre où était l'harmonie de tout cela. L'abbaye, en ruine, était assez intéressante mais le reste était sans aucun intérêt.

Sauf peut-être les nombreux cerfs et daims que je croiserai en liberté dans le parc.
L'abbaye de Fountains

Je termine cette nouvelle par le dernier site visité, presque celui le plus au nord de l'Angleterre, la cathédrale et le château de Durham classés car exemples de l'architecture normande (avant l'art gothique). La cathédrale a été construite à la fin du XIème siècle. Le château (photos intérieures interdites) est une ancienne forteresse, transformée en résidence pour les évêques de la ville puis pour les étudiants de l'université.

Durham
Cliquez ici pour charger les 11 images
(La cathédrale de Duhram)
La cathédrale est magnifique d'architecture. Elle ne brille pas par sa légèreté (énormes colonnes très étonnamment sculptées dans la nef) mais recèle de magnifiques arcs boutants avec parfois utilisation de pierres colorées magnifiques, quelques anciennes peintures murales, des tombeaux intéressants, des orgues aux tuyaux peints au dessus de belles stalles, un très beau cloître (toujours des arcs boutants sculptés), une librairie à la charpente exceptionnelle (photos interdites) et un ancien réfectoire (servant de restaurants et de boutiques à touristes).

Le château contient surtout une magnifique salle de 14 mètres de hauteur avec une très belle charpente.

Il me reste à voir le mur d'Hadrien (ancienne frontière romaine dont j'avais vu des bouts en Allemagne) et j'aurai terminé la première partie de l'Angleterre. Je passerai alors en Écosse avant de redescendre pour faire les biens plus à l'ouest.
Imprimer

Nord de la France - par monTdM le 01/08/2013

Fin de l'Italie - par monTdM le 08/12/2012

DéplierEurope centrale - 10 nouvelles par monTdM du 16/08/2012 au 14/11/2012

De Nancy à Bayreuth en Allemagne - par monTdM le 05/08/2012

Et c'est reparti ! - par monTdM le 27/07/2012

DéplierItalie - 11 nouvelles par monTdM du 30/03/2012 au 19/06/2012
DéplierL'ex-Yougoslavie - 3 nouvelles par monTdM du 01/03/2012 au 17/03/2012
DéplierAlbanie - 3 nouvelles par monTdM du 20/02/2012 au 25/02/2012
DéplierGrèce - 7 nouvelles par monTdM du 03/02/2012 au 15/02/2012

Turquie - par monTdM le 30/01/2012

DéplierEurope de l'Est - 5 nouvelles par monTdM du 11/11/2011 au 15/01/2012
DéplierScandinavie et pays baltes - 3 nouvelles par monTdM du 18/08/2011 au 01/11/2011

Ouest de la Suisse et est de la France - par monTdM le 10/06/2011

Nouveau départ - par monTdM le 17/04/2011

DéplierEspagne et Portugal - 15 nouvelles par monTdM du 05/05/2010 au 27/10/2010

Et c'est parti ! - par monTdM le 19/04/2010

Le départ approche ! - par monTdM le 12/04/2010

 
Zone membres

Votre pseudo :

Votre mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]

Info membres
Liste des membresMembres : 18

Visiteur en ligne :Visiteur en ligne : 0

Total visites :Total visites : cpt1cpt4cpt2cpt4cpt0
Records connectés :Records connectés :
puce1Simultanés : 18

le 30/11/2015 à 20:50

puce1Sur 24h : 24

le 18/11/2016 à 12:45

Version pour mobile
Vous pouvez également accéder à ce site en version allégée avec votre PDA. Pour cela, enregistrez ce lien dans les favoris de votre mobile.
Calendrier